Introduction Le chemin de la conscience Athènes Psychosynthèse La voie du milieu Blason retour au portail Portail du site Histoire d'une rencontre Dédicace Qui sommes-nous ?
 
Le chemin de la conscience  (suivante)

Devrais-je suivre la manière « normale » d’écrire mon histoire, ou plutôt, suivre mon intuition et choisir de le faire d’une manière non conventionnelle ? Je choisirai la seconde option puisque l’intuition a un lien fort avec tout ce qui a pu m’arriver et, pour cette raison précise, je sens que ce sera la démarche la plus appropriée pour raconter mon histoire. Ainsi, ce que je vais révéler prend sa source dans les méandres d’un monde troublé et ignorant. Cependant, mon espoir est - qu’à travers ces descriptions - vous découvriez avec moi, qu’un autre monde parallèle co-existe, en permanence, à l’intérieur et autour de nous. Cet « autre » monde a des liens avec le nôtre et avec nos différentes manières de vivre nos vérités. La réalité change avec notre enthousiasme à découvrir de nouvelles réalités. Cependant, ces nouvelles réalités continuent à appartenir au monde physique, bien qu’elles aient la capacité de nous donner l’impression de les voir avec d’autres yeux. Pour vous donner un exemple, prenons un arbre. Nous pourrions dire qu’un arbre est reconnaissable comme arbre par notre soi conscient car nous avons vu auparavant de nombreux arbres similaires... mais qu’arrive-t-il si nous allons au-delà de l’apparence de cet arbre ? Quelle réaction obtenons-nous lorsque nous focalisons notre attention sur un aspect plus profond de notre esprit et contemplons l’agencement et les affinités entre les différentes parties de cet arbre ? Autrement dit, que se passe-t-il en nous quand nous regardons ses racines, son tronc, ses feuilles, ses fleurs et ses fruits et quand nous laissons notre intuition nous guider dans un plan différent d’où nous pouvons observer cet arbre, synthétisant et unifiant ensemble toutes ses parties ?

Que nous apprend cette expérience et comment percevons-nous ensuite cet arbre ? N’est-il pas vrai de dire que ce mode de contemplation nous rend plus proche de l’essence même de l’arbre ? Quand cette proximité s’installe, ne pouvons-nous pas dire qu’elle nous transporte vers un nouveau plan de la réalité ? Par ailleurs, ne pouvons-nous pas voir que cette expérience nous projette, également, dans un nouveau plan de conscience ? Nous pourrions poursuivre cet exemple plus avant, et dire que nous sommes en train de démontrer le principe suivant lequel chaque fois que nous découvrons, en toute conscience, quelque chose, alors, ce nouveau regard nous ouvre un monde nouveau. C’est ainsi car notre perception intérieure et notre compréhension sont alors projetées dans le monde tout autour de nous. Pour conclure, nous pourrions exprimer l’idée que ce monde est composé d‘autant de niveaux et de plans d’existence et de réalité que nous pouvons en créer... et qu’ils deviennent visibles à l’homme seulement s’il est prêt à plonger dans son propre mystère et après qu’il se soit éveillé... à sa vérité. Alors, quand il réalise cela, un nouveau plan et une nouvelle partie du monde s’éveillent avec lui...

Quand nous nous sentons prêts à faire un tel plongeon pour permettre à notre conscience de suivre la voie silencieuse de l’intuition, alors « les choses » commencent à changer et se manifestent autour de nous. C’est comme si l’on frappait à la porte sacrée de l’initiation. Cette porte est l’entrée de nombreux mondes intérieurs... et pour chacun de ces plans intérieurs, nous découvrons une réalité « perceptible » correspondante. Cela participe d’une démarche qui active, autour de nous, des mondes parallèles qui co-existent en nous et, en même temps, se manifestent à l’extérieur de nous. Chacun de ces mondes nous conduit à un même et unique centre de pure clarté que certains aiment appeler la conscience cosmique. Comme une balle qui roule en suivant l’inclinaison naturelle de la montagne, chacun de nous ressemble à cette balle qui dégringole la pente... mais, le karma nous enseigne à « rebondir » et « sauter » le long de notre chemin en descendant la pente, tout comme une balle.

Cependant, pour être capable de le faire, nous avons besoin de l’aide d’un élément mystérieux, d’une impulsion intérieure, d’une puissance et d’une Volonté qui nous accompagnent pour arriver sain et sauf en bas de la colline... sous la Présence attentive d’un Maître illuminé…Cette puissance intérieure nous indique comment contourner les obstacles et nous enseigne, aussi, la manière de rebondir dans la vie, tout comme une balle, pendant sa glissade le long de la pente jusqu’à son « aire’ d‘immobilisation... J’essaie d’expliquer que si le sentier caché, celui de l’initiation et de l’éveil, commence en chacun de nous, il prend également en considération la manière dont nous vivons notre vie. Combien de changements souhaitons–nous et sommes–nous capables d’effectuer ? Ce désir intérieur est le combustible qui déclenche tout le processus de la quête et révèle un chemin d’éveil unique pour chacun d’entre nous.

Cependant, le sentier intérieur devient plus limpide quand nous décidons de plonger et que, sous la conduite de son Maître, nous avons confiance dans le processus qui s’éveille en nous. Comme je l’ai dit précédemment, ce monde contient et est chevauché par beaucoup d’autres mondes. Ainsi pourrait-on ajouter que le sentier mystique ne devient visible qu‘à ceux qui ont la volonté de voir avec « leurs yeux intérieurs » et d’écouter avec « leurs oreilles intérieures ».

Quoi qu’il en soit, malheureusement, peu de personnes sont prêtes à regarder et à voir en elles-mêmes, pour trouver l’autre côté de la réalité dans leur vie et, encore moins qui ont en plus le courage de croire à cette impulsion qui les pousse « en bas de la colline » comme une balle qui roule, les faisant descendre et « tournoyer » sur eux-mêmes vers le centre inconnu mais unifiant de l’existence et du pur ETRE.

Cependant, si quelqu’un choisit d’emprunter ce sentier, il ne devrait pas être surpris de découvrir que la loi de la synchronicité le poursuit partout et - comme les « montagnes russes » - dirige ses pas et toute son existence, l’amenant à des changements de direction vers des destinations insoupçonnées et parfois inconnues. Quand ce moment arrive, n’hésitez pas, suivez votre bonne étoile et laisser votre intuition vous guider... Et quand votre mental lâche prise, laissez tout et suivez l’Intelligence de votre Cœur, permettez simplement à ce moment magique d’arriver... et comme la balle qui rebondit, ayez confiance et laissez-vous choir dans l’abysse de votre propre être... Là, vous ne serez jamais seul... Une main invisible vous conduira, tout au long de la descente où le doux Eros (le pur Amour spirituel) – en bas – vous attend... Alors, la Vie Réelle et l’Existence resurgissent dans votre vie, apparaissant sous la forme d’un Ami fidèle... d’un initiateur et d’un Frère Aîné qui soudain se manifeste dans votre vie vous conduisant dans un endroit particulier et sacré pour vous aider à vous éveiller... et graduellement vous allez être – de façon subtile – amenés à travailler avec lui... Il deviendra votre Initiateur incarné et « visible » ; ce guide silencieux qui vous aidera à parcourir le labyrinthe de votre psyché.



Le chemin de la conscience  (suivante)

HAUT DE PAGe
Coupe
 
retour au portail